Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 février 2017 1 27 /02 /février /2017 10:55

Du 13 au 24 février, La Briqueterie accueillait les artistes de #669 en résidence.

 

Il y a un an, le projet est imaginé par Marine Kloc et se concrétisera suite à sa rencontre avec Julia Berrocal, respectivement plasticienne et danseuse. La dynamique initiale penche vers la création d’un objet transdisciplinaire, interactif, mêlant improvisation corporelle et usage de capteurs. Le corps et ses mouvements sont ainsi mis en connexion directe avec les lignes de codes générant différents événements. D’abord conçue comme une simple expérimentation, un jeu, cette « boîte à rythme humaine » développe peu à peu un univers sonore fait de boucles plus complexes.

 

C’est Aurore Leduc qui élaborera la couronne de néons encerclant désormais le tapis de danse. Également reliée aux capteurs, l’installation lumière apportera au projet une touche esthétique déterminante. En avril 2016, après un premier temps de résidence, la pièce est intégrée à la tournée Tambour et se produit en France en Belgique en Allemagne et aux Pays-Bas.

 

 

Un an plus tard, pour cette nouvelle étape de résidence, le projet n’a pas dévié de sa base mais s’est enrichi en profondeur. L’intégration de Simon Léopold, musicien, a permis d’agrandir encore davantage la palette des sonorités de la pièce, en plus d’apporter subtilité et justesse à leurs textures.

 

#669 pourrait évoquer au lecteur non informé une énième performance à la lenteur étudiée, où le concept prend le pas sur l’impulsion, le rythme ; il n’en est rien.

S’il est un mot que l’on retrouve régulièrement dans les paroles des artistes concernant leur travail, c’est bien celui de transe. Articulé autour de huit « états » le rythme de la pièce va crescendo et ne décélère pas. Sollicitant les 11 capteurs répartis sur scène, la danse de Julia Berrocal provoque sons et lumières. Mais, à travers consoles et ordinateurs, ce sont les deux autres artistes qui allouent tel événement à tel interrupteur, comme autant de nouveaux outils que la danseuse utilise pour marquer, recoller, projeter toujours plus loin. L’improvisation corporelle prend ainsi la forme d’un dialogue entre les machines et le corps qui à la fois génère et subit les mutations de cet univers de néons à la lumière blanche et crue. Leurs déclenchements stroboscopiques le portent jusqu’à la transe et, inexorablement, à l’épuisement total, signant la fin de la performance. L’essoufflement de la danseuse reste alors seul à occuper l’espace sonore, dernier témoignage de ce déchaînement de lumières, de sons et d’énergie.

 

 

A l’issue de cette résidence à La Briqueterie, les artistes ont réussi à articuler leur performance à son nouvel armada de sonorités, délivrant une forme finie d’environ 30 minutes. Ils s’orientent désormais vers les salles et organisateurs pour proposer une diffusion de leur pièce.

Mais le projet est loin d’avoir fini sa croissance. De nouvelles étapes de résidence sont déjà évoquées pour peaufiner le rendu plateau et, plus tard, un enrichissement de la scénographie, une spatialisation sonore de la pièce, peut-être l’ajout d’un second danseur ? A l’instar de leur performance, il semblerait que les artistes de #669 ne soient pas encore décidés à décélérer, alimentant une dynamique de création résolument incarnée, vivante et émergente.

#669 se produira le 8 mars à 19h, pour la clôture de l'exposition Papier Crash Test en Salle Blanche, à La Briqueterie.

Repost 0
23 février 2012 4 23 /02 /février /2012 14:31

Performance rare à venir avec Idéale Cie & Martin Angor
Ils seront nombreux sur scène...

A l'occasion de la clôture d'une semaine de résidence à la Briqueterie, Idéale Compagnie et Martin Angor collaborent pour une soirée à mi-chemin entre concert et spectacle un va-et-vient entre le mouvement et la musique, entre les sons des corps et les sons des instruments.

Informations pratiques :

Samedi 3 mars à partir de 20h30

 Tarif adhérents : 5 €

non adhérents : 7 €

A la Briqueterie

Informations et réservations au 03 22 95 12 95 ou assobriketcom@gmail.com


flyer-1-copie.jpg

Repost 0
13 décembre 2011 2 13 /12 /décembre /2011 14:43

Pour finir le mois de décembre, rejoignez les Tatas pour un atelier autour des fresques : "Coutumes d'ailleurs et modes de vie"

En prévision des fresques qui pourront orner le quartier Elbeuf l'an prochain, les Tatas invitent enfants et adultes à une réflexion sur le thème de l'habitat : recherches, études, dessins, aquarelles et maquettes au programme !

A la suite des ateliers - la vie nomade, les anciennes civilisations, les climats - une nouvelle thématique à explorer...

9web.jpg

Informations pratiques : 

Du lundi 19 au vendredi 23 décembre

De 10h00 à 12h00

Gratuit

Inscriptions par téléphone au 03 22 95 12 95

 

 

Repost 0
30 novembre 2011 3 30 /11 /novembre /2011 09:42

Pour que ça devienne une habitude...Tous les mercredis...

Ce soir atelier d'écriture à la Briqueterie dès 18h00 avec Waldo et Les Editions du Monstre.

Venez rencontrer et échanger !

atelier-écriture

Repost 0
21 novembre 2011 1 21 /11 /novembre /2011 09:47

C'est pas pour apprendre ou devenir meilleur, c'est pour délirer et rencontrer des gens.

C'est les mercredis dès 18h à la briqueterie, à Amiens, dans la cuisine.

La force de proposition c'est Waldo (c'est comme ça ki dit).

Au menu : finir les restes des vernissages et faire des jeux de mots écrits.

Le thème cet année : les expressions, proverbes et insultes idiomatiques.

On aimerait bien faire un bouquin délirant avec les cadavres exquis et les bidouillages écrits collectifs et ce serait bien que la conception du fanzine/journal/livre ? fasse partie de l'atelier.

 

Informations pratiques : 

Les mercredi soir à partir de 18h00

La Briqueterie à Amiens

Gratuit, sans engagement.

 

atelier-écriture


Et en prime, le message personnel de Waldo !

 

waldoecritureweb.jpg

Repost 0
3 octobre 2011 1 03 /10 /octobre /2011 13:35

Voici un aperçu des installations des oeuvres dans le cadre des "invitations d'artistes" au nouveau jardin du bout d'la rue et à la Briqueterie.

Rappel 

La Briqueterie accueille les artistes Estelle Bilcocq, Catherine P., Victor Férès, Igor Baloste et François Lautissier.

Exposition du 30 septembre au 16 octobre au jardin du bout d'la rue et à la Briqueterie - du mercredi au dimanche de 16h à 19h -

Vernissage le samedi 8 octobre à partir de 14h30

14h30 : Discussion à la Briqueterie autour du statut de l'artiste

17h00 : Parcours "vernissage en fanfare" et déménagement du jardin du bout d'la rue vers son nouvel emplacement.

Dégustation de soupes

Entréee gratuite

octobre-2011-0967web.jpg  octobre-2011 0971web  

octobre-2011-0981web.jpg  octobre-2011-0989web.jpg

octobre-2011-1004web.jpg  octobre-2011-1023web.jpg

octobre-2011-1028web.jpg  octobre-2011-1048web.jpg

octobre-2011-1054web.jpg

crédit photo : Catherine P.

Repost 0
5 septembre 2011 1 05 /09 /septembre /2011 09:50

Dans le cadre de l’évènement Invitations d’Artistes 2011, l’exposition accompagne le déménagement du jardin du bout d’la rue vers la nouvelle friche située dans l’ancienne caserne Friant. Estelle Bilcocq, Catherine.P, artistes de la Briqueterie et Igor Balloste, Victor Férès et François Lautissier artistes issus du 100 (établissement culturel solidaire), travailleront sur le paysage urbain, et l’éphémère dans les friches urbaines chacun avec sa sensibilité.

Voici les premières images de l'installation au jardin du bout dl'a rue de l'artiste Victor Férès dans le cadre d'invitations d'artistes.

293478 171276446279800 146851012055677 379952 817550 n  297592 171277092946402 146851012055677 379967 3869733 n 

 307215 171277822946329 146851012055677 379985 7850321 n  299131 171278126279632 146851012055677 379990 7011118 n  304161 171277709613007 146851012055677 379983 22379 n        

Quelques mots sur l'artiste

Couturier et plasticien, Victor Férès questionne le corps, son identité, son intimité, ses vies, ses mouvements, ses possibles… Une recherche permanente de techniques, de formes et de matières pouvant être des tissus : papier photographique, fibre de verre, fibre optique… le vêtement comme motif.

Informations pratiques : 

Du vendredi 30 septembre au dimanche 16 octobre

Vernissage le samedi 8 octobre à 15h00 avec un moment de débat autour du projet de la Briqueterie et du jardin du bout d’la rue, rencontre avec les artistes de la Briqueterie et du 100.

Gratuit

Repost 0
25 juillet 2011 1 25 /07 /juillet /2011 13:51

La Briqueterie a accueilli la semaine dernière en résidence dans la salle Blanche la plasticienne Caroline Flamant.

Voici quelques photos de ses réalisations éphémères ...

Pour plus d'informations sur l'artiste n'hésitez pas à visiter son blog et son site!

http://www.caroline-flamant.com
http://carolineflamant.canalblog.com

 

juillet-0395.jpg

juillet-0396.jpg

juillet-0399.jpg

juillet-0409.jpg

Repost 0
25 novembre 2010 4 25 /11 /novembre /2010 20:10

Petit coup d'oeil sur l'exposition Barocokitsch, un moment flamboyant pas triste pour un sou qui invite à la méditation à la manière des mandala asiatiques. Deux artistes François Kernoa et Franck Leberquier et un autre artiste derrière l'objectif R One

suivez son blog http://rshot.canalblog.com/

Exposition 0600

Exposition 0591

Exposition-0562-copie-1.JPG

 

Exposition-0556.JPG

Exposition-0583.JPG

Exposition-0571.JPG

Exposition-0544.JPG

Exposition-0543.JPG

Exposition-0587.JPG

Repost 0
26 janvier 2010 2 26 /01 /janvier /2010 10:43

Vidéo réalisée par William Quenum

L'idée de cette reconstitution est de faire revivre symboliquement le temps et l'espace de la performance de 1987. Si Gleisdreieck a disparu du paysage berlinois, l'installation fait revivre les lieux de la performance à travers le tracé au sol, et sur les murs, des plans et des silhouettes des bâtiments principaux. Notamment, il s'y trouvait un plateau qui permettait de diriger les automotrices et les wagons de la S-Bahn vers les dépôts
positionnés autour. Les rails, les quais, le disque, les bâtiments des dépôts en forme de rotonde sont dessinés si possible en échelle 1:1. Les dessins s'étendront sur les murs, là où la configuration du lieu d'exposition le permettra. Ce plan sera matérialisé principalement avec des bandes adhésives.

Y trouveront alors place des éléments représentatifs de l'atmosphère des lieux en 1987 : vitres cassées traversées par des branches d'arbres, des morceaux de ferraille, matériels cassés et abandonnés, objets devenus fétiches de la performance (robe noire, fer à repasser, pot en cuivre. Ces objets font échos à des photos d'époques, certaines agrandies et développées sur tissu, d'autres diffusées sur des moniteurs.
Des haut-parleurs de récupération installés dans des bidons, des pots, sont disposés un peu partout. Une partie diffuse des sons enregistrés sur place il y a 20 ans. Les sons avaient alors été créés avec les objets trouvés sur place, des moteurs, des outils ou engins à destination mystérieuse et rendus méconnaissables. Les autre hauts-parleurs diffusent des enregistrements de sons et fragments de texte créés en 2009 spécifiquement pour cette installation. Le reste de l'habillage sonore est assuré par des frottements et chocs acoustiques générés par des objets divers mis en mouvement par des petits moteurs basse-tension.
L'ensemble de cette installation est mise en oeuvre par Guido Huebner et deux de ses collaborateurs de l'époque et encore en activité : Isabelle Chemin (Grasse FR) et Rainer Frey (Berlin DE), ainsi qu'avec l'aide des membres actuels de DSM.
Repost 0

btn accueil


A venir

Artistes

* Amélie Chivot

* Andrea Turchi

* Bonheur Sauvage (Jason Binet)

* Delphine Hermant

* Elise Brantrand

* Estelle Bilcocq Toune

* Flore Lemaître

* Gervais Demachy

* Isabela Romanic Kristensen

* Jean-Claude Chaussepied

* Julia Berrocal

* Julie Comon

* Julien Graux

* Louis Noble

* Lunatine

* Marta Tachedevin

* Marine Kloc

* MdC et de la pluie

* Mohamed Seddiki

* Mouhcine Mahbouli

* Nicolas Belvalette (Usé, Headwar)

* Paul Jacquinet

* Philippe Chardon

* William Quenum


La Briqueterie

La Briqueterie, collectif d’artistes et d’associations, est une mutualisation de moyens, de compétences et d’envies dans des espaces de travail et de rencontre.

en savoir +

2, rue Lescouvé

80000 AMIENS

03 22 95 12 95

assobriket@gmail.com