Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 février 2017 1 27 /02 /février /2017 10:55

Du 13 au 24 février, La Briqueterie accueillait les artistes de #669 en résidence.

 

Il y a un an, le projet est imaginé par Marine Kloc et se concrétisera suite à sa rencontre avec Julia Berrocal, respectivement plasticienne et danseuse. La dynamique initiale penche vers la création d’un objet transdisciplinaire, interactif, mêlant improvisation corporelle et usage de capteurs. Le corps et ses mouvements sont ainsi mis en connexion directe avec les lignes de codes générant différents événements. D’abord conçue comme une simple expérimentation, un jeu, cette « boîte à rythme humaine » développe peu à peu un univers sonore fait de boucles plus complexes.

 

C’est Aurore Leduc qui élaborera la couronne de néons encerclant désormais le tapis de danse. Également reliée aux capteurs, l’installation lumière apportera au projet une touche esthétique déterminante. En avril 2016, après un premier temps de résidence, la pièce est intégrée à la tournée Tambour et se produit en France en Belgique en Allemagne et aux Pays-Bas.

 

 

Un an plus tard, pour cette nouvelle étape de résidence, le projet n’a pas dévié de sa base mais s’est enrichi en profondeur. L’intégration de Simon Léopold, musicien, a permis d’agrandir encore davantage la palette des sonorités de la pièce, en plus d’apporter subtilité et justesse à leurs textures.

 

#669 pourrait évoquer au lecteur non informé une énième performance à la lenteur étudiée, où le concept prend le pas sur l’impulsion, le rythme ; il n’en est rien.

S’il est un mot que l’on retrouve régulièrement dans les paroles des artistes concernant leur travail, c’est bien celui de transe. Articulé autour de huit « états » le rythme de la pièce va crescendo et ne décélère pas. Sollicitant les 11 capteurs répartis sur scène, la danse de Julia Berrocal provoque sons et lumières. Mais, à travers consoles et ordinateurs, ce sont les deux autres artistes qui allouent tel événement à tel interrupteur, comme autant de nouveaux outils que la danseuse utilise pour marquer, recoller, projeter toujours plus loin. L’improvisation corporelle prend ainsi la forme d’un dialogue entre les machines et le corps qui à la fois génère et subit les mutations de cet univers de néons à la lumière blanche et crue. Leurs déclenchements stroboscopiques le portent jusqu’à la transe et, inexorablement, à l’épuisement total, signant la fin de la performance. L’essoufflement de la danseuse reste alors seul à occuper l’espace sonore, dernier témoignage de ce déchaînement de lumières, de sons et d’énergie.

 

 

A l’issue de cette résidence à La Briqueterie, les artistes ont réussi à articuler leur performance à son nouvel armada de sonorités, délivrant une forme finie d’environ 30 minutes. Ils s’orientent désormais vers les salles et organisateurs pour proposer une diffusion de leur pièce.

Mais le projet est loin d’avoir fini sa croissance. De nouvelles étapes de résidence sont déjà évoquées pour peaufiner le rendu plateau et, plus tard, un enrichissement de la scénographie, une spatialisation sonore de la pièce, peut-être l’ajout d’un second danseur ? A l’instar de leur performance, il semblerait que les artistes de #669 ne soient pas encore décidés à décélérer, alimentant une dynamique de création résolument incarnée, vivante et émergente.

#669 se produira le 8 mars à 19h, pour la clôture de l'exposition Papier Crash Test en Salle Blanche, à La Briqueterie.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

btn accueil


Artistes

* Amélie Chivot

* Andrea Turchi

* Bonheur Sauvage (Jason Binet)

* Delphine Hermant

* Elise Brantrand

* Estelle Bilcocq Toune

* Flore Lemaître

* Gervais Demachy

* Isabela Romanic Kristensen

* Jean-Claude Chaussepied

* Julia Berrocal

* Julie Comon

* Julien Graux

* Louis Noble

* Lunatine

* Marta Tachedevin

* Marine Kloc

* MdC et de la pluie

* Mohamed Seddiki

* Mouhcine Mahbouli

* Nicolas Belvalette (Usé, Headwar)

* Paul Jacquinet

* Philippe Chardon

* William Quenum


La Briqueterie

La Briqueterie, collectif d’artistes et d’associations, est une mutualisation de moyens, de compétences et d’envies dans des espaces de travail et de rencontre.

en savoir +

2, rue Lescouvé

80000 AMIENS

03 22 95 12 95

assobriket@gmail.com